traversée

Scénographie de 10 estampes bandeaux, photogravures, bande son, 200 x 60 cm, 2020- Le papier comme dispositif mobile, espace à parcourir. Comment faire œuvre d'un passage ? Des portraits comme autant de corps de l'exil, du féminin, de la disparition qui font face au spectateur et l'interrogent frontalement. Le procédé de la gravure et de l'impression joue sur l'épuisement du motif au fur et à mesure de l'encrage et de sa dissolution sous presse.  Un espace immersif d'identités fugitives, agencés en images lévitantes dans l'espace, associés à une bande son. Voix chuchotées de poèmes insulaires, paroles arrachées...de nos féminins enfouis.